Photogrammétrie

La photogrammétrie est une technique de mesure pour laquelle les coordonnées en trois dimensions  des points d’un objet sont déterminées par des mesures faites en deux images photographiques (ou plus) prises à partir de positions différentes.

La photogrammétrie est utilisée dans différents domaines, tels que la production de cartes topographiques, l’architecture, les investigations de police, la géologie et par les archéologues pour reproduire rapidement des plans de sites vastes et complexes.


Ci-dessous, un échantillon 3D basse résolution de la modélisation de l’Eglise Saint-Gilles située dans le centre ville de Malestroit (56).

Photogrammétrie

Si les mêmes objets sont reconnus sur deux photos, constituant ainsi une photo en stéréoscopie, la mesure de la parallaxe (écart entre les deux images du même objet) indique non seulement les coordonnées X, Y mais aussi l’altitude de cet objet.

Ortophoto

Si l’on connaît, pour chaque pixel de l ’image, le MNT et l’orientation, on en déduit les xy puis on remonte le faisceau perspectif pour attribuer à chaque partie élémentaire de l’image (dans laquelle la déformation est considérée homogène), la valeur du « z », altitude interpolée, déterminée à partir du MNT et la valeur photométrique

Modélisation 3d

A partir de plusieurs jeux de données images, (verticales et obliques) on peut reconstruire par nuage de points et maillage un modèle 3D très précis.
On peut obtenir un résultat avec une précision de l’ordre de 1% et associer notre modèle avec d’autres données AUTOCAD, QGIS, C4D ou 3DSMax